Quiconque est incapable de vivre dans la société des hommes ou n’en éprouve nullement le besoin est une bête ou un dieu.

Dinosaures : du chantier des fouilles au Muséum
3 octobre, 2009, 12:16
Classé dans : Lecture

Un peu de lecture pour changer, mais sur les dinosaures pour rester dans le sujet !

J’aimerais vous conseiller le livre ci-dessous en illustration, le bien nommé « Dinosaures« . Pourquoi vous conseiller ce livre plutôt qu’un autre ? Voici mon avis sur la question :

 

Tout d’abord, ne vous fiez pas à l’illustration de la couverture, un peu désuette même si en image de synthèse… le T-Rex, on le sait, fait vendre. Non cet ouvrage est récent : il est paru en début d’année [2009.]  C’est l’une de ses premières qualités d’être « à la page ».

Ensuite, le sommaire est très complet et nous fait remonter le trajet des fossiles de la fouille jusqu’au musée, comme le sous-titre du livre l’indique, mais il va aussi plus loin puisqu’à côté des très nombreuses illustrations (contemporaines, anciennes -gravures du 19ème siècle) on trouve les dernières réflexions scientifiques que ces découvertes accompagnent. Le livre comporte ainsi plusieurs arbres « généalogiques » ou «  »phylogénétique » des plus instructifs. Une ligne du temps représente aussi à l’intérieur de la couverture l’évolution des formes de vie depuis son apparition jusqu’à celle de l’homo sapiens.

Enfin, la mise en page du livre est magnifique, très moderne, très graphique, et rend le propos clair.

 

Dinosaure illustration

 

Par Pierre Bultynck,Mietje Germonpré

Paru le 22/01/2009 aux éditions de la Renaissance du Livre

ISBN : 978-2-507-00494-1

 

Avec Jurassic Park, Dinosaur ou Walking with Dinosaurs, ces créatures disparues depuis des millions d’années nous sont devenues familières. Nous croyons tout savoir de leur apparence et leur mode de vie. Mais nous oublions de distinguer fiction et réalité. Les couleurs, les formes et les sons des films ne sont qu’hypothèses. Au fond, tout ce qui nous reste des dinos, c’est un tas d’os ! Des fossiles que les paléontologues passent leur vie à chercher et à étudier. La paléontologie est précisément l’une des spécialités du Muséum des Sciences naturelles.
Ses collections abritent des fossiles de dinosaures uniques au monde. Mais qui sait que nos paléontologues poursuivent depuis des années des fouilles en Mongolie intérieure, en Russie ou en Transylvanie ? Et qu’ils y ont mis au jour des spécimens de très grande valeur ? Et même si la nouvelle de ces découvertes arrive jusqu’à nous, mesurons-nous réellement leur impact sur l’état des connaissances ? Ceux qui en 1841 furent baptisés « terribles lézards » (du grec, deinos : terrible et sauros : lézard) étaient-ils vraiment aussi monstrueux qu’on se l’imaginait alors ? Même T.rex, le roi des dinosaures, n’était sans doute qu’un charognard qui souffrait de la goutte.
Pas si terribles donc, ces lézards. Et puis peut-être même pas lézards du tout, puisqu’ils ne sont plus classés aujourd’hui comme reptiles. Quant à l’énigme de leur disparition, comment l’expliquer ? Et surtout, sommes-nous bien sûrs que les dinosaures aient vraiment tous disparu ?

Bonne lecture !


2 commentaires
Laisser un commentaire

  1. pitouwh

    « Et surtout, sommes-nous bien sûrs que les dinosaures aient vraiment tous disparu ? »

    W*** t** f*** ? Ca veut dire que je n’ai pas eu leur peau à tous ?

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : Blade Runner 2049

  2. mabataille

    Tu auras la réponse dans le livre !



Laisser un commentaire

Videooo |
Les Carnets de Diogene |
kungfu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNICOM 122.800
| brendalablog
| tranches de vie